Épisode 41

41. Trucs pour aider son enfant à mieux orthographier les mots

Écoutez l'orthophonie simplement sur
Apple podcastÉcouter sur GoogleÉcoutez sur Spotify

C'est le dernier épisode de 2021 ! Dans cet épisode, Lorianne termine sa série en 3 parties sur la lecture et l'écriture. Pour faire suite aux 2 épisodes sur l'apprentissage de la lecture et l'amélioration de la lecture, elle explique comment aider son enfant à mieux orthographier les mots. N'oubliez pas d'aller écouter les 2 premiers épisodes de la série si ce n'est pas déjà fait !

Bien orthographier les mots : est-ce important ?

Évidemment que oui ! C'est d'ailleurs une habileté qui suivra votre enfant tout au long de sa scolarité. Pour certains enfants, ce sera facile, mais pour d'autres, non.

Le lexique orthographique, qu'est-ce que c'est ?

Le modèle d'auto-apprentissage dont Lorianne parle lors de l'épisode 39 est tout aussi important lors de l'apprentissage de l'écriture. En effet, l'exposition à de nouveaux mots sous forme écrite et dans leur contexte permet à l'enfant d'associer les mots à leur sens et à leur orthographe. Ainsi, le mot s'enregistre dans le lexique orthographique de l'enfant (comparable à une banque de données de mots sous forme écrite dans sa tête). 

Par exemple, si nous pensons au mot « pomme », nous pensons automatiquement au fruit et à son goût, mais aussi à la façon dont ce mot s'écrit. De cette manière, nous savons que le mot figure dans notre lexique orthographique.

Malheureusement, pour certains enfants, il est plutôt difficile d'enregistrer de nouveaux mots dans leur lexique orthographique. Pendant la lecture, ils doivent donc passer par le décodage (lire les mots son par son), car ils ne reconnaissent pas les mots dans leur ensemble. En écrivant, la même chose se produit : l'enfant ne sait pas écrire le mot, donc il doit fournir de gros efforts cognitifs pour arriver à l'orthographier. 

Pour reprendre l'exemple, si un enfant n'a pas le mot « pomme » dans son lexique orthographique, il tentera d'écrire le mot et produira probablement des erreurs (ex. « pome » ou « pom »). 

Après avoir été exposé 6 ou 7 fois à un nouveau mot, un enfant aura généralement appris comment bien l'écrire. Mais ce n'est pas le cas de tous les enfants ! Certains auront besoin de 10, 20, 30 ou même 40 expositions à un mot pour l'enregistrer dans leur lexique orthographique !

Comment aider son enfant à mieux orthographier les mots ?

Avant de commencer, il est important de s'assurer que des habiletés comme la conscience phonémique et la compréhension des correspondances graphèmes/phonèmes sont acquises par l'enfant.

Ensuite, vous pouvez utiliser ces trucs pour aider votre enfant avec l'orthographe des mots de la semaine :

  1. Positionnez le mot qui doit être orthographié dans son contexte. Par exemple, si le mot est un nom, associez-y un déterminant (ex. « un marché »). Si le mot est un verbe à l'infinitif, on ne peut pas y associer un déterminant (ex. le verbe « marcher »). 
  2. Classez les mots à apprendre selon une règle orthographique (ex. les mots qui commencent par « ac », « at », « ap » et « ef » ont souvent une consonne double au début, comme dans les mots « accueil », « attention », « apprendre », « effort », etc.). Ce sera plus facile pour l'enfant de retenir des mots qui sont classés par règle orthographique que par thématique (ex. l'automne).
  3. Séparez les mots de la liste en 2 : les mots réguliers (qui respectent les règles habituelles de correspondance des sons, comme les mots « moto », « chapeau », « maman », « admiration ») et les mots irréguliers (qui ne s'écrivent pas comme ils se prononcent et qui ne respectent pas les règles habituelles de correspondance des sons, comme les mots « monsieur », « oignon » et « ville ») . Puisque les mots irréguliers sont plus difficiles à apprendre, on veut attirer l'attention de l'enfant sur ces mots et les pratiquer plus souvent.
  4. Variez les méthodes d'apprentissage. Pour commencer, lisez tous les mots qui sont sur la liste et corrigez les erreurs de l'enfant en lui expliquant le sens des mots qu'il ne connaît pas. Ensuite, écrivez tous les mots ensemble en les mettant dans deux catégories (mots réguliers et irréguliers). Après, aidez l'enfant à comprendre pourquoi les mots irréguliers qui ont (par exemple) des lettres muettes s'écrivent ainsi (ex. « petit » prend un « T » à la fin, car le féminin du mot, c'est « petite »). Demandez à l'enfant de vous dire ce qu'il pourrait avoir de la difficulté à retenir pour chaque mot. Vous pouvez aussi utiliser le principe de l'orthographe illustrée.
  5. Ayez du plaisir en utilisant des lettres 3D ou des crayons effaçables de toutes sortes de couleurs !
  6. Alternez entre demander à l'enfant d'écrire et lui demander d'épeler les mots si l'aspect moteur d'écrire est plus difficile pour lui.
  7. Faites des jeux avec l'enfant. Par exemple, écrivez tous les mots correctement sur des feuilles et découpez-les, puis pigez-les à tour de rôle. Celui qui pige doit lire le mot à l'autre et lui demander de l'écrire, puis le corriger au besoin.

Comment aider son enfant à mieux orthographier les mots s'il a de la difficulté à le faire ?

Si l'enfant a de la difficulté à écrire les mots réguliers, revenez à la base, c'est-à-dire la conscience phonémique et la compréhension des correspondances graphèmes/phonèmes. 

En fait, il y a environ 20% des mots qui contiennent des exceptions orthographiques, alors si l'enfant maîtrise bien les règles de base, il sera en mesure de bien écrire environ 80% des mots.

Conclusion

Pour terminer, Lorianne annonce qu'elle travaille sur des minis formations aux parents, qui devraient être prêtes très bientôt. Elle est aussi en train d'enregistrer sa formation aux éducatrices afin qu'elle soit disponible en tout temps et elle essaye que cette formation soit approuvée par le Ministère de la Famille.

Profitez bien de vos congés et au plaisir de vous retrouver en 2022 !

Suivez la page Facebook de Lorianne et allez la voir sur LinkedIn !

Pour suivre Lorianne sur Instagram : @lorianne_orthophoniste