Épisode 44

La collaboration parent/éducatrice/orthophoniste

Écoutez l'orthophonie simplement sur
Apple podcastÉcouter sur GoogleÉcoutez sur Spotify

Dans cet épisode, Lorianne aborde un sujet qui touche à la fois les parents, les éducatrices en milieu de garde et ses collègues orthophonistes.

Au cours des dernières années, Lorianne a reçu plusieurs questions liées à la collaboration avec le milieu de garde dans le contexte d’un enfant qui présente des défis langagiers. Les interrogations viennent :

  • des stagiaires, qui demandent si l’on doit contacter la garderie ;
  • des parents, qui demandent s’ils doivent remettre le rapport à la garderie ;
  • des éducatrices, qui demandent si elles doivent référer vers une orthophoniste ou si l’orthophoniste va les contacter pour leur expliquer comment aider l’enfant.

Tout le monde s’entend que la collaboration est bénéfique, mais les questions demeurent nombreuses.

Quel est le rôle de chacun ? Comment s’assurer de travailler en équipe ? Qui devrait contacter qui ?

Cet épisode répond à ces questions ! Veuillez noter que le mot « éducatrice » (au féminin) sera employé dans les notes de l'épisode. Cela n'a pas du tout pour but d'exclure les hommes qui travaillent dans le domaine de la petite enfance, mais plutôt d'alléger le texte.

Petite annonce avant de commencer : la formation « Les PROS du langage », qui est destinée aux éducatrices, est maintenant approuvée par le Ministère de la Famille ! Inscrivez-vous dès maintenant !

  1. Pourquoi la collaboration est-elle importante ?

La collaboration est une valeur qui guide la pratique orthophonique de Lorianne depuis toujours. Pourquoi ? Car elle est essentielle pour que tous travaillent dans la même direction et pour que les différents objectifs à atteindre soient bien répartis ! Cela étant, qui devrait communiquer avec qui ? Honnêtement, selon Lorianne, ce n'est pas super important. Son conseil ? Faites le premier pas !

Selon un calcul de Lorianne, un enfant passe en moyenne 40 heures par semaine dans son milieu de garde, donc les éducatrices ont un rôle super important en ce qui concerne la stimulation du langage ! De plus, à la garderie, l'enfant passe beaucoup de temps avec d'autres enfants, qui sont moins patients que les adultes. Si un enfant ne comprend pas ce que dit un autre enfant, cela peut mener à des frustrations et devenir une parfaite occasion pour aider les enfants impliqués à savoir comment agir dans de telles situations.

  1. Quel est le rôle de chacun ?

L'orthophoniste : suite à une évaluation ou lors d'un suivi régulier avec un enfant, l'orthophoniste se doit de contacter le milieu de garde (en particulier l'éducatrice que l'enfant voit le plus souvent) pour comprendre les différents enjeux (l'impact des défis langagiers sur la vie de l'enfant à la garderie) et ainsi en tenir compte dans les plans d'intervention. Bien sûr, il ne sera pas possible pour l'orthophoniste d'appeler l'éducatrice chaque semaine pendant le suivi d'un enfant, mais il est surtout important que l'orthophoniste discute avec l'éducatrice au début, quand le suivi vient de commencer. 

Le parent : quand il n'est pas possible pour l'orthophoniste de contacter l'éducatrice, le parent peut avoir le rôle d'intermédiaire entre les deux intervenantes en expliquant à l'éducatrice ce qui est travaillé lors des rencontres en orthophonie. Le parent devrait aussi apporter une copie des rapports et des plans d'intervention à l'éducatrice. Ainsi, elle pourra tenir compte des recommandations de l'orthophoniste lors des activités qu'elle fera avec l'enfant.

Aussi, si l'enfant n'est pas vu en orthophonie, mais que le parent remarque des défis langagiers, le parent devrait en parler à l'éducatrice !

L'éducatrice : si l'éducatrice remarque qu'un enfant de son groupe semble présenter des défis langagiers, elle devrait en parler avec le parent de l'enfant.

Si vous êtes une éducatrice, n'hésitez pas à consulter l'atelier gratuit que Lorianne a offert la semaine dernière et qui est disponible en rediffusion. Cet atelier vous montrera comment aborder les parents quand leur enfant devrait consulter une orthophoniste.

L'éducatrice, n'étant ni orthophoniste, ni agente de stimulation du langage, n'a pas pour mandat de stimuler le langage des enfants de manière ciblée en suivant les objectifs d'un plan d'intervention. Toutefois, elle peut utiliser ses connaissances sur le développement de l'enfant pour stimuler le langage des enfants de manière globale (dans les activités et dans la routine) tout en se fiant aux informations qui se trouvent dans les rapports orthophoniques.

Par exemple, si une éducatrice est consciente qu'un enfant omet parfois le son « s » dans les mots (même si c'est un son qu'il est capable de prononcer), elle peut reprendre la production verbale de l'enfant au besoin (ex. si l'enfant dit : « un apin », l'éducatrice peut répondre : « oui, c'est un beau sapin » en exagérant le son « s »). Par contre, si l'éducatrice n'est pas consciente que l'enfant a cette difficulté, elle ne pensera peut-être pas qu'elle doit redonner le modèle verbal à l'enfant. Voilà donc toute l'importance de la communication entre le parent, l'éducatrice et l'orthophoniste !

L'éducatrice devrait aussi informer le parent ainsi que l'orthophoniste si elle remarque des changements chez l'enfant (ex. une diminution des crises parce que l'enfant arrive à mieux se faire comprendre). L'orthophoniste pourra utiliser ces petites victoires pour encourager l'enfant et ses parents à poursuivre le suivi en orthophonie dans le but de continuer à voir des progrès.

Il ne faut pas oublier que le but de l'orthophonie, c'est que l'enfant soit en mesure de communiquer avec ses pairs et de se faire comprendre. Ainsi, si un enfant a des défis langagiers, l'éducatrice peut en parler avec délicatesse aux autres enfants du groupe pour qu'ils trouvent tous ensemble des solutions pour aider l'enfant en difficulté à mieux se faire comprendre. 

Bref, les parents, les éducatrices et les orthophonistes ont tous un rôle différent, mais ils partagent un devoir commun : avoir une communication franche et ouverte entre eux sur les enfants concernés.


Si vous êtes une éducatrice, allez vous inscrire à la formation « Les PROS du langage » de Lorianne ! Aussi, écoutez son atelier gratuit pour savoir comment aborder les parents quand leur enfant devrait consulter une orthophoniste.

Suivez la page Facebook de Lorianne et allez voir sa page LinkedIn !

Pour suivre Lorianne sur Instagram : @lorianne_orthophoniste


catégorie :